Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Oven S. Holm [•]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 193
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Oven S. Holm [•]   Mer 30 Sep - 12:13


     
Oven Sandvik Holm
"a little quote"

     

     

     
21 ans ∞ Norvège ∞ Musicien de rue
En couple ∞ Humain ∞ feat: Thomas brodie sangsters


     
Myself

     
∞ Caracter: BAVARD: il faut lui occuper la bouche si vous voulez qu'il la ferme ... il a un débit de parole assez impressionnante quand il le veut ... de manière générale le silence le stress, lui rappel ce silence de sa maison abandonnée et gelé où il resta seul durant quelques temps.

DYNAMIQUE&SOURIANT: à le voir on n'imagine pas qu'il y avait l'apocalypse six ans auparavant, il est toujours de bonne humeur et surtout souriant, il bouge dans tous les sens, pleins d'énergie malgré ses conditions de vie.

UTOPISTE:Il croit toujours que le mieux va arriver, que tout n'est pas si noir, ça en agace certains certes mièvrerie qui émane de lui, mais sans cela, il y a surement longtemps qu'il se serait fait exploser sa jolie tête blonde.

BRAVE VOIR IDIOT ?: Il ne mesure pas toujours la gravité de ses actes, pour preuves il a suivit un parfait inconnu dans une chambre d'hôtel, il a traverser l'hiver pour retrouver le violon de son père. Il se lance juste dans son idée et ne réfléchit pas au danger, il est également assez têtue quand il le veut.

SECRET: Il cache tout derrière son sourire, sa peur maladive de l'abandon, cette plaie béante dans son cœur qu'il ignore complétement. Il a prit l'habitude de tout cacher et de toujours positiver, mais enfouir la douleur ne la fait complétement disparaitre. Il n'avouera jamais aller mal dans le fond.

CURIEUX: Il aime apprendre et découvrir de nouvelles choses, il est avide de connaissance et n'hésite pas à demander quand quelque chose le turlupine.

TON PLUS GRAND BONHEUR » Jouer du violon et composer qui à t il de mieux au monde ? hum ... Peut être les baisers voler à son amant c'est assez délectable également !

TA PLUS GRANDE PEUR » De retomber sur son frère et sa mère ... Il c'est depuis longtemps fait à l'idée qu'ils sont tous les deux morts et il n’a toujours pas digérer l'abandon de sa chère génitrice. Et surtout qu'on l'abandonne de nouveau

TON DERNIER MENSONGE » Il n'est pas un grand menteur, il préfère la vérité aux secrets. Mais souvent lorsqu’il dit "je vais bien" ce n'est pas tout à fait vrais.

TIC/MANIE(S) » Embrasser son amant à tout bout champs sans que ce dernier ne s'y attende et comptabiliser le tout dans un carnet.

SEXUALITÉ » Il aime les hommes. Quoi ? C'est pas assez clair comme ça ?!
      ∞ Physical: 1m78• Finement musclé mais il ressemble à une brindille malgré tout ...• Un piercings au téton droit et un tatouage d'un symbole de protection vikings sur le mollet gauche.• Une sur le flan gauche, suivant parfaitement la courbe de sa cote, une sur sa clavicule gauche et une autre sur sa joue droite mais il faut vraiment bien le détailler pour la remarquer celle là !• Il ressemble à une pucelle de 15 ans ...• Il n'en à pas vraiment, il porte un manteau long bien trop grand pour lui, des t-shirt ou des chemises toujours trop larges, des rangers à sangles vissées à ses mollets. En hiver il porte des mitaines en laine et trois écharpes énormes dont une de femme. Il ressemble plus à un enfant qui essaye de s'habiller avec le dressing de ses parents qu'autre chose ... Il porte toujours une chaine en argent à son cou.
     


     
My history

     
Il est né le 24 décembre 2004, mais il était loin d'être un cadeau pour sa mère. Elle qui avait de grands rêves de gloire, elle ne se sentait pas d'être mère à seulement 23 ans ... Mais son compagnon avait insisté pour garder l'enfant. Évidemment ! Lui il joue de son foutu violon devant des centaines personnes ! Il a la belle vie cet empaffé ! Alors qu'elle, son corps se déforme, son futur s'éteint devant elle, elle va devoir s'occuper de ce morveux toute seule ... Si vous la rencontrez elle fera un plaisir de vous dire à quel point Oven était un enfant pénible, qui lui a prit tout son temps, sa beauté et qu'il était un petit monstre odieux et dangereux pour la société ! Oui, elle vous dira ça avec son teint parfait, sa ligne de guêpe et ses ongles manucurés. La vérité est tout autre, le paternel soucieux du bien-être de sa femme et de son enfant avait engagé une nourrice. Helena Holm n'a donc jamais réellement prit soin de son enfant. Oven était aimé et choyé par son père, malheureusement ce dernier était souvent absent à cause de ses concerts ou de ses tournées. Le petit garçon se retrouvait donc avec sa nourrice et sa mère qui ne lui adressait pas un regard. Trop petit pour comprendre il faisait pourtant tout pour lui faire plaisir, bon nombre de dessin ou autre cadeau enfantin on finit dans la poubelle. Il n'a jamais cessé d'espérer qu'un jour, sa jolie maman comprendrait qu'il n'est pas un mauvais garçon.

Tous pensaient qu'Helena n'avait tout simplement pas la fibre maternelle, cependant en 2008 elle décide qu'elle veut un enfant, de tout son être elle en veut un, allant même jusqu'à le faire "dans le dos" de son époux, Ravald. Comme la première fois il accepta l'enfant, il pensait qu'Helena devait d'abord s'amouracher de son aîné ... Mais après tout, la graine était plantée non ? Autant faire avec. Neuf mois plus tard Allan vint au monde et fut chéri comme le plus précieux des trésors par sa mère. Plus Allan grandissait, plus Helena ne supportait plus Oven, elle s'emportait pour un rien sur lui, le punissant, le frappant pour des broutilles. Et quand l'homme de la famille revenait découvrant avec stupeur son fils meurtri, ce dernier lui souriait avec sa dentition a troue et disait tout simplement "je suis encore tombé dans l'escalier !" C'est lors d'une crise particulièrement violente qu'Oven à gagner sa cicatrice à la clavicule, elle l'a poussé, il s'est cogné violemment, c'est alors qu'il a finit par comprendre qu'elle ne l'aimerait jamais comme elle l'aime son cadet, alors il a juste abandonné, et tous les deux on fait avec l'autre. Il faisait de son mieux pour la satisfaire et ne pas être dans son chemin et elle l'ignorait royalement reprenant parfois un épisode de correction. Malgré tout, il aimait son petit frère, même si leur mère était gaga de son fils elle restait la même, incapable de s'occuper correctement du rejeton. Oven apprit vite à devoir endosser certaines tâches, et d'avantages lorsque Ravald, l'hiver 2012, céda à la pneumonie. Helena devait travailler pour continuer à mener sa vie palpitante et gâter son fils. Oven faisait plus office de nourrice qu'autre chose, du haut de ses dix ans il préparait le petit-déjeuner perché sur son tabouret priant pour ne pas se brûler de nouveau ... Et la nounou ? Renvoyer il y a longtemps pour une réflexion désobligeante de trop ... Pauvre nana ... Pourtant, malgré le manque d'amour évident et la perte de son père, Oven garde de bons souvenirs de cette période. Il aimait faire des pancakes de diverses formes pour son frère, il aimait quand Allan mettait ses pieds minuscules sur les siens, ses mains fines dans les siennes et qu'ils dansaient devant la chaine de rock ! D'une manière générale, Allan lui a fait tout oublier par son innocence et jusqu'à l'âge de raison, il oublia la sévérité de sa mère parfois trop brusque ... et se remit à rêver d'une famille heureuse.

Cependant, le destin avait décidé que ce n'était pas pour lui, en 2014, alors qu'il n'avait que dix ans, l'apocalypse s'abat sur le monde. En Norvège, une aire glacière comme c'est original ! Le feu et les vêtements chauds n'y fond rien ... Les gens meurent gelés dans leurs maisons ... Après un an de survie difficile dans la demeure familiale, Helena se décide à partir, elle emmène ses fils, Oven porte son petit frère sur ses épaules pour lui éviter d'être trop en contact avec la neige tandis que la femme tire une valise et porte un sac à dos avec des vêtements, des bijoux et d'autres futilités dont ils auraient pu se passer ... Mais elle a toujours été matérialiste... Son plan était de descendre le plus possible vers le sud, là ou il faisait moins froid ... Mais deux enfants c'est dur à entretenir et le chaos était partout ... Ils rencontrèrent des groupes de survivant qui les aidaient mais, leur avancée hors du pays n'était pas glorieuse ... Les routes étaient détruites, les ponds fermés à cause de la glace ... Les trains en incapacité de fonctionner ... Ils bougèrent peu au final allant de camps de survivants en camps de survivants, puis au final, n'en pouvant plus de devoir nourrir deux bouches, Helena fit un choix. La petite tête blonde, bien trop le portrait de son père partageait le lit de fortune avec son cadet. Leur mère vint les border et baisât leurs fronts gelés. "Dormez bien mes trésors !" C'était la première fois qu'elle le surnommait ainsi, ce surnom était pour lui le signe que tout irait bien dès le lendemain, bon sang comme il s'était trompé ... Le garçon de douze ans ouvrit les yeux dans un abri vide de toute famille. Sa mère était partie, emmenant son frère et toutes leurs affaires avec elle ... Il se retrouvait tout seul ... Du haut de ses douze ans il n'y crut pas, il pensait qu'elle avait juste fait une erreur, qu'elle allait revenir le chercher ... Il l'attendit une semaine ... avant de quitter le camp, bien décidé à retourner chez lui, là où son seul parent aimant été mort. Il voulait le violon de son père, beaucoup aurait pleuré encore bien longtemps, aurait cherché un adulte, mais Oven ne pleure pas, il sèche ses larmes, se met à marcher dans la neige bien décidé à récupérer son héritage.

Vous le devinez, un gamin de douze ans n'aurait jamais survécu tout seul, il est tombé sur un groupe de survivants qui pillaient les maisons, par chance un des membres le prit en affection, ce petit gamin qui les fixait, eux dans leur camion arrêté a cotés de lui, penché à lui dire des conneries. Et lui ce petit morveux les fixait de ses yeux sombres la bouche pincée et les sourcils froncés, avant de reprendre sa marche difficile dans la neige. Luka qu'il s'appelait ! Il descendit du camion et couru après le gamin pour le prendre avec lui, un élan de générosité. Ils le conduirent jusqu'à son village natal où il put finalement récupérer son violon, il aurait voulu éviter de retourner avec ses gars bourrus ... Mais même à douze ans il avait bien comprit qu'ils étaient sa chance de survit, alors les suivi. Il resta avec eux jusqu'à ses quatorze ans. Ils gueulaient au début quand il essayait de jouer de ce putin de violon trop grand pour lui, mais luka les faisait taire, si cela aidait le petit à tenir. Ils lui apprirent le plus possible sur la survit, sur comment se tenir au chaud la nuit, se cacher, tout ce qu'il avait besoin de savoir. Mais le groupe restait en Norvège a piller sans cesse et Oven en avait assez alors il parti son violon sous le bras et son sac que luka lui avait offert sur l'épaule. Durant deux ans il entreprit de changer de pays, il descendit la Norvège, passa par oslo puis parcourut toute la Suède pour finalement traverser jusqu'au Danemark. Pour survivre il devait parfois voler, il n'en était pas toujours fière ... Sinon il jouait du violon, s'améliorant et parfois on lui donnait un petit quelque chose. Il atteignit Copenhague peu de temps avant la fin de tout ce cauchemars ! Au retour à la réalité. Pour lui au final la seule différence et qu'en jouant de sa musique il pouvait gagner de l'argent vu que l'économie se refaisait petit à petit. Lui ne voyait pas de grand changement, il n'était pas de nouveau chez lui avec sa famille, dans un foyer chaud, une Norvège qui ne ressemble plus à Frozen après qu'Elsa ai pètée son câble. Il est toujours au Danemark, à devoir survivre dans la rue, il a seize à présent et il se débrouille plutôt pas mal. Il a appri vite le gamin ! A reconnaitre ceux qu'ils faut éviter, à se défendre quand on veut lui voler son argent, a courir vite et à se cacher quand l'ennemie et trop fort, à résister à la faim et a la fatigue, a se trouver des endroits potables pour dormir, que les âmes charitables on toujours une idée en tête (et c'est souvent lié au coïte !). Pourtant, il continue de sourire, de courir à travers cette ville qu'il fait sienne, à espérer que tout ira pour le mieux à présent, il empli le métro de sa musique, jour après jour, il fait son petit bonhomme de chemin.

Il avait entre dix-huit et dix-neufs ans quand son chemin croisât celui de l'ombre Morphée, par le plus grand des hasards. Alors qu'il jouait dans le métro, un autre gamin des rues voulut lui piquer le fruit de son dur labeur. Le voleur s'en tira avec une balafre sur la joue, causé par l'archet d'Oven. Le butin fut sauf mais, éparpillée sur le sol, c'est de là que tout est partie, une pièce arrêtée dans sa course pour la liberté par la botte de l'ombre, puis tendue avec une liasse de billet au jeune enfant des rues. Pourquoi parmi tous les artistes de rues se fut lui qui eu le privilège des attentions de Morphée ? Il ne l'a jamais compris, surement un coup de hasard, toujours est-il qu'il s'est retrouvé à inviter L'homme à manger, qu'au final il n'a rien payé et à même put avoir une chambre pour la nuit. Il pensait que Morphée voulait juste coucher avec lui, ça lui était déjà arrivé, ça le dérangeait pas, parfois écarter les cuisses c'est le prix à payer pour avoir une nuit au chaud.  « Me coucher à ton côté serait sans doute fort agréable mais inutile : je ne dors pas. » Morphée n'était pas de ce genre-là, il voulait juste loger le jeune homme, épargné à ses doigts une nouvelle attaque du froid nocturne. C'est cette nuit là qu'il a reçut son premier rêve depuis ses dix ans ... Au matin il était seul, il compri que ce n'était pas la peine d'attendre en voyant la liasse de billet sur la table ... Le souvenir du marchand de sable resta dans son esprit et il fut plus que ravit de le revoir plusieurs plus tard. Il y avait une sorte d'alchimie entre eux ... Eux qui était si différent pourtant, la lune et le soleil qui flirtait mais, sans se bruler était-ce vraiment possible ? Il n'y eu aucune brulure la première fois ou Oven l'embrassât ni les suivantes. A sa grande surprise Morphée accepta qu'il l'accompagne dans son périple, il ne pourra jamais décrire la joie qu'il ressentit à ce moment. Ils parcoururent l'Europe ensemble, s'apprivoisant l'un l'autre au fil du temps, oven joue sa musique et Morphée deal son sable. Il eu du mal à croire en la vraie nature de son amant, il pensait juste que c'était un original qui s'était inventé une vie d'être de légende pour surmonter les horreurs de l'apocalypse, mais comme d'habitude il a accepté, il a accepté le look débrailler de morphée, sa tendance à avoir plus l'air d'un android que d'un être humain et sa vraie nature, il a accepté et il ne compte pas le lâcher de si tôt ! Même après trois ans à parcourir les routes ensemble !
     


     
Behind the mask...

     

     
∞ Personnage: Inventé
      ∞ Joué:
   

     
© sobade.

_________________

+ spooky scary skeleton
Spirits, supernatural are shy, what's all the fuss? But bags of bones seem so unsafe It's semi-serious! Spooky, scary skeletons are silly all the same. They'll smile and scrabble slowly by and drive you so insane! Sticks and stones will break your bones They seldom let you snooze Spooky, scary skeletons will wake you with a BOO!
© caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clone-club.forumactif.org
 

Oven S. Holm [•]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ute Holm
» [Micro-ondes] Samsung Smart Oven
» avis sur ce produit...oven baked tradition
» La Parallel!
» Boisseau pour conduit de poêle

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Clone Club :: Incémination :: Les fiches-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet